Spike Lee présidera le jury du Festival de Cannes 2020

Vingt-quatre heures après des nominations aux Oscar critiquées pour leur manque de diversité, le Festival de Cannes frappe fort en désignant le réalisateur américain Spike Lee comme prochain président du jury et premier Noir à occuper cette fonction.

Si le plus grand festival de cinéma au monde a déjà accueilli, au sein de son jury, des artistes noirs-américains comme la cinéaste Ava DuVernay en 2018 et l’acteur Will Smith en 2017, c’est une première concernant son président.

Lire la suite



Publicité

Dernières Actualités Divertissement

  • Image par défaut

    «Rêves de jeunesse»: lendemains heureux

    Divertissement Le Devoir
    Salomé, jeune femme réservée, cache bien ses sentiments. L’emploi d’été qu’elle se déniche dans le fin fond d’un village ne consiste pas seulement à s’isoler afin de fuir ses colocataires parisiens trop frivoles et superficiels. Le souhait, peut-être refoulé, de retrouver l’âme libre et rebelle d’un premier amour la pousse dans cet « ecôpole » (sic) où l’on trie les déchets. Lire la suite
  • Image par défaut

    «Nin E Tepueian»: une voix distincte

    Divertissement Le Devoir
    Son cri s’était tapi en elle, jusqu’à ce qu’il ressurgisse enfin, en français, mais aussi en innu, la langue de ses ancêtres, qu’elle s’est réappropriée. « La poésie m’a gardée en contact avec le territoire », explique Natasha Kanapé Fontaine dans le très beau documentaire, Nin E Tepueian-Mon cri, de Santiago Bertolino. Lire la suite
  • Image par défaut

    Un vent d’action venu de Banff

    Divertissement Le Devoir
    Le Festival du film de montagne s’arrête au Québec depuis plus de 20 ans avec son lot d’images et de projets inspirants. Détours en ski, en kayak, à vélo, en surf et bien autrement, de l’Antarctique aux eaux vives de l’Himalaya indien. Lire la suite
  • Image par défaut

    La beauté dans les détails

    Divertissement Le Devoir
    Après avoir roulé sa bosse dans une relative intimité pendant plusieurs années, le musicien canadien Andy Shauf a fait tourner beaucoup de têtes avec son très beau disque The Party, notamment finaliste en 2016 du Prix Polaris du meilleur album au pays. Lire la suite
  • Image par défaut

    «Des feux pour voir»: la création triangulaire de Marie-Pierre Arthur

    Divertissement Journal Métro
    On pourrait croire que trois est le chiffre chanceux de Marie-Pierre Arthur, même si on parle bel et bien de son quatrième album. C’est que l’autrice-compositrice-interprète a écrit, composé et réalisé Des feux pour voir en trios. Des trios de feu, il va sans dire. Lire la suite
  • coups de cœur culturels

    7e ciel: Cette semaine, Métro craque pour «Les Hardings», «Circles»…

    Divertissement Journal Métro
    La rédaction de Métro vous présente les coups de cœur culturels de la rédaction de la semaine…et l’évènement qui la désole. Lire la suite
  • Image par défaut

    Frantz Patrick Henry: sculpter pour «reconstruire» Haïti

    Divertissement Journal Métro
    «Résilience». C’est avec ce mot en tête que Frantz Patrick Henry a entamé l’élaboration de son oeuvre «Je suis nouveau ici», un souvenir du séisme en Haïti exposée jusqu’au début février à la Place des Arts de Montréal. L’installation, formée de sculptures en plâtre, fait écho au passé de l’artiste, pris en plein tremblement de terre, il y a dix ans. Lire la suite
  • Image par défaut

    «Rebelles» et «Rêves de jeunesse»: Sur le contrôle de son existence

    Divertissement Journal Métro
    Nouvel exemple de synchronicité au cinéma, les films français Rebelles et Rêves de jeunesse sortent tous deux en salle cette semaine. Dans les deux cas, il s’agit de récits sur des protagonistes qui doivent renouer avec leurs racines. Un retour à la case de départ, vers des lieux oubliés et peuplés de fantômes qui deviennent le terrain de jeu de westerns contemporains. Lire la suite
  • Image par défaut

    «The Gentlemen»: effluves nostalgiques

    Divertissement Le Devoir
    Après plusieurs productions hollywoodiennes impersonnelles, dont le récent Aladdin, Guy Ritchie effectue, avec The Gentlemen, un retour aux sources. Qu’entend-on par là?? On parle, grosso modo, d’une comédie criminelle campée à Londres et comptant plus de circonvolutions et de retours en arrière qu’on peut en dénombrer. Lire la suite
  • Image par défaut

    Le racisme de tous les jours vu par Fabrice Vil

    Divertissement Le Devoir
    L’intolérance à la différence est parfois subtile. Elle fait son œuvre insidieusement, forçant tout un chacun à se soumettre aux codes de la majorité, parfois au détriment de leur propre identité. C’est cette intolérance qu’explore Fabrice Vil dans son documentaire Briser le code. Lire la suite