Login form

Une province sans faculté de médecine

L'Île-du-Prince-Édouard est la seule province canadienne sans faculté de médecine. C’est aussi celle où les temps d’attente en santé sont les plus longs. Le NPD veut régler le problème en créant une faculté de médecine à l’université locale, à Charlottetown.

Lire la suite



Publicité

Dernières Actualités nationales & internationales

  • Ce qui arrive avec vos batteries

    National Journal de Montréal
    Lire la suite
  • Image par défaut

    L’année est encore jeune...

    National Journal de Montréal
    On a bien célébré la fin d’une décennie, en décembre dernier, en s’abreuvant de rétrospectives en tout genre et en tirant des plans sur la comète, priant pour que 2020 s’ouvre sur de nouvelles perspectives. Alors que nous étions à peine remis des Fêtes, la rumeur du coronavirus qui parvenait de Chine nous semblait encore lointaine. Lire la suite
  • Quand les USA ont mené la première cyberattaque de l’histoire

    National Journal de Montréal
    Les élus démocrates en font une obsession depuis l’élection présidentielle de 2016. Les services de renseignement américains ont découvert que la Russie a mené en faveur de Trump une cyberattaque massive et qu’elle s’apprête à faire de même pour celle de 2020. Lire la suite
  • Image par défaut

    Haut les masques

    National Journal de Montréal
    Alors que c’est pratique courante ailleurs dans le monde, pourquoi ne voit-on pas davantage de gens porter des masques lorsqu’ils sont malades? J’aurai à prendre l’avion bientôt et comme beaucoup de monde, je me pose des questions sur l’épidémie de COVID-19. Lire la suite
  • Image par défaut

    Félix avait raison

    National Journal de Montréal
    Pas mal tout a été dit sur les tentations inquiétantes de censure qui pointent partout en 2020. Un texte du grand poète Félix Leclerc heurte les sensibilités de quelques parents bien-pensants et il est retiré du parcours scolaire des enfants. La symbolique des gestes est importante : on ne fait pas seulement annoncer aux enfants que le texte ne sera plus étudié ; il est physiquement retiré du cartable ! Histoire de baigner dans la rectitude politique cristalline, on insiste pour dire que ces…
  • Le candidat embarrassant

    National Journal de Montréal
    Guy Nantel brigue la chefferie du Parti québécois. Selon un premier sondage, 38 % des électeurs péquistes considèrent qu’il ferait le meilleur chef. Nantel est indubitablement une personnalité publique. Mais est-il dans l’intérêt du PQ d’être représenté par l’humoriste ? Réputation Lire la suite
  • Image par défaut

    François Legault a le dos large

    National Journal de Montréal
    Faisant référence à Kahnawake, le premier ministre a déclaré cette semaine : « On a des renseignements qui nous confirment qu’il y a des armes, des AK-47 ». Pour certains, le chef du gouvernement québécois en lâchant ces mots a agi en pyromane. Lire la suite
  • Image par défaut

    Conservateurs, rien de plus à offrir ?

    National Journal de Montréal
    Conservateurs, c’est tout ce que vous avez dans le ventre ? La palpitante course à la succession d’Andrew Scheer tant espérée n’aura pas lieu. C’est officiel. Les candidats avaient jusqu’à hier pour se lancer. Le portrait n’a pas changé depuis le désistement en série de grosses pointures plus tôt cette année. Lire la suite
  • Image par défaut

    Le traumatisme d’Oka

    National Journal de Montréal
    Y avait-il de réels fondements à cette déclaration de François Legault de mercredi sur la présence de fusils d’assaut AK-47 dans la réserve de Kahnawake ? On comprend que l’information vient du renseignement policier, un domaine où il n’y a jamais de certitude absolue. Lire la suite
  • Image par défaut

    Neuf candidats dans la course à la succession d’Andrew Scheer

    National Le Devoir
    Ils seront finalement neuf qui tenteront de succéder à Andrew Scheer à la tête du Parti conservateur. Les mises en candidatures sont maintenant terminées. Mais les aspirants chefs du parti suscitent plus ou moins d’enthousiasme au sein du caucus. Seuls quatre des quinze parlementaires québécois ont appuyé un candidat jusqu’à présent. Lire la suite